Voilà une chose que vous n’aurez pas… / Par Sid Ahmed Semiane (SAS)

Bouteflika soutient la révolte du peuple. Ouyahia aussi. Lakhdar Ibrahimi nous soutient entre deux escales et El Gaid Salah entre deux manœuvres de chars. Ali Haddad approuve. Le RND soutient avec force notre révolte. Le FLN applaudit debout et en pleurs le cri de la rue, ses militants se battent à couteaux tirés dans une atroce surenchère pour dire leur soutien indéfectible au peuple.

Toutes les petites mains sales de la prébende se rallient comme un seul homme à la rue en jouant des coudes pour être en pôle position.

C’est l’expression perverse d’un système brigand construit autour, dans et sur les seules constantes de la prédation et du hold-up. Un système qui a fait de la dépossession son seul savoir-faire politique.

Ce système nous a dépossédé de tout : d’abord de notre histoire, ensuite de notre souveraineté.

Il nous a dépossédé de l’indépendance. Il nous a dépossédé de nos héros, de nos cultures, de nos langues, de nos libertés, de nos plages, de nos terres, de nos richesses, de nos rêves… le voilà qui, dans un ultime sursaut, tente de nous déposséder de notre colère… 

Ils ont commencé par être menaçants. Puis, ils ont baissé d’un ton et sont devenus conciliants. Puis dans une autre étape, compréhensifs.

Maintenant ils y adhèrent. Notre révolte va devenir la leur. Et ils vont nous en déposséder, comme ils nous ont dépossédé de tout, pour se l’attribuer exclusivement. Sales brigands. 

Vous avez tout pris mais vous n’aurez pas notre colère. Jamais.

Sid Ahmed Semaine, Le 20/03/2019


Lire aussi : LETTRE DE AMIN ZAOUI au PRÉSIDENT A.BOUTEFLIKA

Laisser un commentaire

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :