Nouvelle lettre de Bouteflika : 4e Mandat prolongé… Le Pouvoir surenchérit !

« Papa, Pourquoi il nous humilient ?

Ils ne nous humilient que parce qu’ils nous connaissent ! »

Mustapha Bouchachi

Peut-on faire du neuf avec du vieux. Selon le Pouvoir Algérien oui. Ainsi, ce lundi, 18 mars, le Régime a encore pondu une lettre signée Bouteflika. Longue, les valeureux martyrs, Chouhadas… etc.

« Que l’Algérie vive, dans un avenir proche, une transition harmonieuse et assiste à la remise de ses rênes à une nouvelle génération (…) tel est l’objectif suprême que je me suis engagé à concrétiser avant la fin de mon parcours présidentiel, à vos côtés et à votre service », peut-on lire.

Une certitude : Le 4e mandat est prolongé au-delà de son terme constitutionnel, le 28 avril, jusqu’à un nouveau scrutin organisé à l’issue d’un processus de révision constitutionnelle qui sera soumise à un référendum. Cette dernière découlera des travaux de la Conférence nationale qui sera chapeauté par le même personnel du Régime, en collaboration avec quelques rentiers et de futurs vendus.

Les rédacteurs de la lettre assurent que la « Conférence nationale » chargée de changer le « régime de gouvernance » de l’Algérie et « renouveler ses systèmes politique, économique et social », se tiendra « dans un très proche avenir ».

Une réunion comme sait si bien en organiser le Régime, où des vendus et de futurs vendus parlent et déjeunent.

D’un ton froid, Le Pouvoir surenchérit…

Bref, les millions d’Algériens dans la rue n’y auront rien fait : les choses restent en l’état. Sauf peut-être le ton du passage qui évoque la révolution qui se produit dans les rues d’Algérie. Un très court passage, concis et froid. Très froid…  

Lire aussi : La lettre intégrale de Bouteflika… Désormais, un seul objectif pour le Pouvoir : SAUVER LE RÉGIME !

Laisser un commentaire

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :