Première sortie médiatique de Bedoui : Quand Ennahar tire à boulets rouges sur le Premier Ministre ! A quoi joue le Régime ?

Lamentable prestation que celle qu’aura servie le tout frais premier ministre, Noureddine Bedoui.  Au sortir de la conférence de presse qu’il a tenue, ce jeudi 14 mars, la synthèse est toute simple à faire : il a répondu à coté à toutes les questions pertinentes.

Comme celle portant sur la déclaration du Président (dans sa lettre du 11 mars) annonçant qu’ il ne voulait pas être candidat et celle de son président de campagne, Abdeghani Zalene, affirmant le contraire et ayant déposé son dossier de candidature !  

Des phrases, de très longues phrases. Mais sans contenus, vides. Et surtout dans une langue que seuls les habitants de l’Algérie d’en haut comprennent. Un arabe académique des plus soutenu et surtout des plus ronflant, barbant, incompréhensible par 95% de la population ! De belles phrases sans fond, comme sait si bien faire la langue de Moutanabi.

Quand Ennahar TV, tire sur Bedoui !

Le notable et surprenant est cette rafale de tirs que le premier ministre a subis de la part du média du pouvoir : Ennahar TV ! Un véritable procès lui a, en effet, été intenté sur la chaîne d’un des oligarques du Régime Algérien : Anis Rahmani.

« La prestation de Bedoui était lamentable ». C’est ce que lance le rédacteur en chef de la chaîne. Pour lui, « avec ce type de prestation, si les manifestations ne se déroulent que les vendredi, elles vont se produire, jeudi et vendredi ! ».

Ennahar ayant perdu toute crédibilité pour influencer la Rue, à quoi sert cette manœuvre ?

Alg24, l’autre média proche d’Ennahar traite Bedoui de Has Been !  

Une autre rafale de tirs est tombée sur Bedoui durant la journée : ALG24 (site francophone proche d’Ennahar) ne l’a pas épargné. Ce dernier publie un billet, en forme de brûlot, signé Lyes S, et évoque une communication en « déphasage » avec le langage des jeunes algériens : « Une Com à la sauce « TAWRA ZIRAAIYA » (révolution agraire des années 70) ». En gros un Has Been déconnecté du peuple et de la société Algérienne.

La lecture…

De quoi rendre perplexe quant à ce qui se trame en haut lieu. Pour de nombreux observateurs, le choix du médiocre Bédoui pour la casquette de Premier Ministre n’est autre que sa grande capacité de produire des bourdes. L’intervention d’Ennahar n’étant là que pour donner du poids à son futur limogeage. Il pourra toujours servir de fusible au Pouvoir pour proposer une autre offre via un autre Premier Ministre qui pourrait être nommé, si la Rue reste mobilisée et augmente la pression !

Tout va se jouer demain vendredi 15 mars !


Lire aussi : « Mes chers enfants et petits enfants » : Djamila Bouhired écrit à la jeunesse Algérienne…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :