« C’est lui qui m’a condamné à 7ans ! »… Merzouk Touati reconnait son « Juge » lors d’une manifestation à Bejaia ! (Vidéo)

Juin 2018 : Un simple coup de fil et le « Juge » du Tribunal de Bejaia prononce la sentence : 7 ans de prison ferme !

Une crapule aux ordres comme la Justice algérienne a su en produire en un demi-siècle d’injustice ! Le genre de Juge ou de fonctionnaires qui expliqueront leur lâcheté par la fameuse phrase : « Je dois nourrir mes enfants, Allah Ghaleb ».

Il avait dans cette logique prononcé cette sentence envers le jeune blogueur sur la base d’un dossier vide, juste parce qu’on lui a demandé de le faire par téléphone.

Bref, ce brave père de famille fier de nourrir ses enfants de cette manière, était présent, droit, debout, participant au rassemblement des avocats et des magistrats devant le Tribunal de Béjaia, hier lundi 11 mars, dans la matinée.

Après avoir purgé 2 ans, Merzoug Touati a été libéré tout récemment.

Merzouk lui pardonne, mais pas l’histoire …

Dans l’après midi, Merzoug Touati est revenu, de façon plus apaisée, sur sa rencontre avec celui qui l’aura privé de liberté durant 2 ans et qui aura fait descendre aux enfers sa mère ! Deux ans.

Considérant l’enjeu de la manifestation des juges, Merzouk a fini par saluer leur action. D’autant qu’ils étaient les tout premiers à se rebeller contre le Régime. Il a déclaré au site TSA, qu’il ne voulait pas « casser le mouvement des juges ». « Au contraire, je suis très content de leur action », a-t-il confié.


Lire aussi : Merzoug Touati, ne dépendant d’aucun clan au pouvoir… Il reste en prison !  10 Décembre, jour de liberté.

Laisser un commentaire

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :