Annulation de l’élection présidentielle, Limogeage d’Ouyahia et de son personnel et gouvernement Provisoire… Ce que prévoit le Clan pour sauver le Régime !

MISE A JOUR : LETTRE DE BOUTEFLIKA

Vous l’avez remarqué : plusieurs titres et sites électroniques Algériens ont, ce lundi 11 mars, ralenti leur production.

L’explication est simple : toutes les rédactions se sont concentrées sur la préparation d’articles et de papiers sur la nouvelle donne politique du pays et de ce qu produira le conclave qui se déroule à la présidence.

Ainsi, Algérie patriotique nous apprenait, ce lundi, que le clan qui parle au nom de Bouteflika a convoqué le chef d’état-major de l’ANP, Gaid Salah, le Premier ministre, Ahmd Ouyahia, le ministre de l’Intérieur, Nourredine Bedoui, son conseiller, Ramtane Lamamra, et l’ancien ministre des Affaires étrangères Lakhdar Brahimi.  

Pas beoins d’aller plus, loin, l’objectif de la réunion est claire nette et précise. Une seule chose est dormais inscrite dans l’agenda des maîtres de l’Algérie : SAUVER LE RÉGIME !

Pour ce faire un scénario est évoqué pour les prochaines heures, selon plusieurs sources médiatiques.

Annulation de l’Election Présidentielle

Tout porte à croire que l’Election Présidentielle n’aura pas lieu. En tout cas, vu la situation, elle ne peut en aucun cas avoir lieux. D’autant qu’il ne s’agit plus de simple position de boycott, mais de perturbations prévues à des degrés non encore estimés contre ce viol par cette mascarade Électorale.

Ramtane Lamamra et Lakhdar Brahimi comme principaux acteurs d’une transition…

  Ainsi, comme l’avait relayait Ma Revue De Presse DZ dans une précédente publication, il s’avère plus que probable que Ramtan Lamamra soit désigné comme chef d’un gouvernement de transition.  Et la mise en place d’une commission qui serait chargée de préparer le terrain à une conférence nationale et qui devrait être présidée par Lakhdar Brahimi.

Ouyahia et son personnel limogés !

Ouyahia et son personnel incompétents sont appelés à être virés par la toute petite porte. Ainsi, ceux qui ont vendu le bilan de leur président à coup de cadre et de Cachir se sont rendu compte que vendre un bilan nécessitait des compétences. Un choix de management et de communication, inhérent au mode de recrutement en Algérie, qui a fait de ce pays, de son peuple et de son Président malade, une risée internationale bien méritée, soit dit en passant.

Un brêle en costume, Versace fut-il, reste un brêle ! Voilà une leçon que devrait prendre en compte et qui devrait faire réfléchir le personnel politique de demain…

Moralité :

On prend les mêmes et on recommence. Le Régime est toujours là. RDV dans 57 ans !


Lire aussi : Révélation explosive : Benflis missionné par Said Bouteflika pour agiter l’épouvantail du FIS ! Zitout, des prières, Kamel Guemazi et Ali Djeddi…

Laisser un commentaire

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :