Manifestations et certificats médicaux pour les candidats à la présidentielle : L’ordre des médecins se positionne et menace la candidature de Bouteflika !

Un bien étrange traitement auquel a eu droit le communiqué de l’Ordre des médecins paru, ce mardi 5 mars. Pourtant deux éléments émanent de son contenu :

1 – La position du Conseil face au mouvement Populaire et les revendications de la rue

La position officielle du Conseil national de l’ordre des médecins algérien se veut être claire. Il se dit « partie prenante de toutes les positions exprimées par le peuple algérien dont il fait partie ». Et d’ajouter que  l’Ordre des médecins « salue le mouvement populaire pacifique du 22 février et du 1er mars 2019 ». Il « engage la communauté médicale à poursuivre envers et malgré tout son œuvre de garantie sanitaire » des Algériens.

2 – La position du Conseil face à la délivrance des certificats médicaux pour les candidats à la Présidence de la République.

Dans le document le Conseil national de l’ordre des médecins algérien rappele les « règles de déontologie médicale nationales et universelles ayant présidés à la rédaction des certificats médicaux pour les candidats à la Présidence de la République ».

Il fait en cela, référence aux articles 10 et 58 du Code de déontologie médicale et « met en garde les intuitions nationales chargées d’examiner a validité de ces documents, l’obligation pour le ou les auteurs de l’inscription au tableau de l’ordre des médecins ».

 En clair, l’Ordre des médecins met en garde contre une éventuelle falsification d’un ou des certificats médicaux d’aptitude à la fonction présidentielle d’un ou de plusieurs candidats à l’élection du 18 avril.

Le message est on ne peut plus clair : Dans le viseur, le médecin qui a rédigé le certificat médial du candidat Bouteflika !

Quand TSA inverse les priorités du communiqué !

Parmi les traitements médiatiques, pour le moins suspect, de ce communiqué : celui que lui a réservé le site TSA.

Le site a, ainsi, dans son article paru cet après-midi du mardi 5 mars, inversé les priorités en donnant une allure arrondie au communiqué, et partant étouffé son esprit !

Ainsi TSA a préféré commencer son article par l’avertissement contre les faux certificats médicaux d’aptitude à la fonction présidentielle. Puis revient sur la position de Conseil face au mouvement de millions d’Algériens contre la mascarade électoral du 18 avril dont l’acteur principal est un candidat malade inapte à exercer une quelconque activité. Encore moins briguer le poste de président de la République !


Lire aussi : Bouteflika ouvre une page Facebook : Emballement général après le curieux hashtags de la Présidence !

2 commentaires sur “Manifestations et certificats médicaux pour les candidats à la présidentielle : L’ordre des médecins se positionne et menace la candidature de Bouteflika !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :