Ait Larbi dépose le dossier de candidature de Ghediri… Le clan Bouteflika peut désormais faire la même chose… Merci les gars, j’espère que vous avez demandé le Max !

D’énigmatique, à amateurisme, naviguant de bourde en communication à une autre, voilà que la boucle vient d’être bouclée par le candidat Ali Ghediri, ce dimanche 3 mars 2019…

C’est ainsi que sur sa page officielle Facebook, Ali Ghediri vient de poster son certificat de dépôt de candidature au Conseil Constitutionnel pour la présidentielle 2019.

Sauf qu’a y regarder de plus prés, ce n’est pas lui qui a déposé la demande, mais son directeur de campagne : Maître Mokrane Ait Larbi !

«(…) Je soussigné avoir reçu de la part de Mokrane Ait Larbi représentant
du candidat Ali Ghediri (…) »

« Si les autres peuvent le faire, Bouteflika aussi ! »

Ainsi, administrativement parlant, c’est Mokrane Ait Larbi qui a déposé le dossier de candidature du général-major à la retraite et non ce dernier.

En conclusion, Ali Ghediri et son directeur de campagne, Mokrane Ait Larbi déballent un tapis rouge au clan du Pouvoir pour déposer la demande de Bouteflika par procuration !

On ne sait pas trop quoi ni combien ça leur a rapporté, mais gageons qu’avec la capacité de corruption qu’a le pouvoir, ce doit être très très gros. De l’argent et des avantages sales certes. Mais de l’argent et du pouvoir pour le restant de leur jours et les jours de leurs rejetons !


Lire aussi :-Précisions sur la Candidature de Ali Ghediri-

3 commentaires sur “Ait Larbi dépose le dossier de candidature de Ghediri… Le clan Bouteflika peut désormais faire la même chose… Merci les gars, j’espère que vous avez demandé le Max !

Ajouter un commentaire

  1. Le système n’a rien à envier à la CIA par ses pratiques machiavéliques et il fait bien son travail parfaitement…

Répondre à Anonyme Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :