Je vais marcher, « ils » vont courir / Par Kamel Daoud

« Je vais marcher car j’ai des enfants… Car j’ai de la dignité… Car j’ai été toujours libre… Car je suis chez moi et pas chez « eux »… Car je n’ai rien à perdre et j’ai tout à gagner »