« La continuité dans le sabotage ? », Rebrab prend position, Il écrit au Pouvoir !

« Hier, nos jeunes tombaient au champ d’honneur pour libérer notre pays ; aujourd’hui, ils meurent en méditerranée pour le fuir ! Cela ne vous suffit-il pas pour écouter enfin l’appel du peuple ? »