Présidentielle 2019 : Reuters évoque Ramtane Lamamra pour mettre fin au cruel cirque du 5e Mandat !

« Bouteflika déposera sa candidature le 3 mars ». C’est ce qu’a affirmé Abdelmalek Sellal, le papa de Rym, heureuse propriétaire d’un luxueux appart au 76 avenue des Champs-Elysée. Il est aussi directeur de campagne du cadre du Président algérien, Abdelaziz Bouteflika.

Ce bouffon corrompu aura beau gesticuler, il semble qu’en haut lieu, les discussions se précisent et qu’au final, le choix se focalise sur un successeur qui fait consensus, qui parle et qui marche. Il s’agirait selon Reuters de l’ex ministre des affaires étrangères et actuel Conseiller diplomatique du président sortant : Ramtane Lamamra.

Ainsi, selon l’Agence, qui indique tenir cette information de sources « proche des cercles gouvernementaux », il serait susceptible « d’apaiser les esprits, tout en garantissant la cohésion du système politique ».

Interrogé par Reuters, le politologue algérien Hasni Abidi, directeur du Centre d’études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen (CERMAM) à Genève, a déclaré que  ce voyage médical (en Suisse) du chef de l’État sera «décisif».

Ramtane Lamamra, sans doute le seul politicien algérien sans casseroles connues !

Il est né le 15 juin 1952 à Amizour (Béjaia). A 66 ans, il fait figure d’une espèce rare dans le conglomérat de corrompus et d’incompétents qui font office d’élite politique en Algérie. Aucune casserole connue et un parcours diplomatique reconnu à l’international.

Peut-être que cette voie qu’il s’est tracée durant sa carrière discrète, sans bavure et dit-t-on, efficace pourrait faire de lui, l’homme qui mettra ce territoire sur les rails du développement qu’il a oublié de prendre depuis son indépendance, un certain 5 juillet 1962. 56 ans d’idéologie, de mauvaise gestion, d’incompétences et de corruption !



Lire aussi : 22 février : Kamel, Amin, Hakim, Ali… ce qu’ils en ont pensé !

Laisser un commentaire

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :