5e mandat : « Bâtard ! », Amira Bouraoui pète un plomb devant un « CHIYATTE » pro-système !

Dur de garder la tête froide. Pire que le Régime et ses 56 ans de règne, d’incompétences, de corruptions, il y a les idiots utiles lambda. Les petits cons du quotidien, virtuels ou de Cafés, qui soutiennent les ordures-milliardaires du FLN et du RND.

Ces petits algériens payés sur la base d’un SMIC à 90€, issus des quartiers sales appelés populaires. Des cités sociales et toutes les autres, sans âmes, sans balançoires, ni verdures, ni salles de cinéma…

Des villes poubelles !! Petits bidonvilles officiels made in Algérie, construit à coups de milliards pour les indigènes.

Ces éternels moutons castrés qui applaudissent les bourreaux. Par bêtise parfois. Par lâcheté souvent !

Quand Amira pète un plomb !

L’un d’eux a croisé, hier lundi 12 février, la route du Docteur Amira Bouraoui. L’abruti fier de son petit organe de miction, n’a pas hésité à l’évoquer devant le médecin. Mal lui en a pris.

-Message du jeune algérien produit de l’école de la BASMALA : « Vous gagnerez ma bite ».

-Réponse du Docteur Bouraoui : « Si tu avais une bite, il n’y aurait pas eu de 5e mandat petite tapette ! ».

S’en est suivi une grosse polémique, les propos ayant été repris et relayés par les officines et pages soutenant ce viol.  Ce 5e viol. Cette tournante dans laquelle la victime s’appelle : Algérie !

Faut-il expliquer que pour beaucoup de ces petits cons qui pullulent sur la toile, le fait d’avoir ce qu’ont les chats et les chiens, entre les jambes, leur fait miroiter qu’ils sont des Hommes. Ces abrutis du phallus n’ont certainement jamais croisé la route d’un âne. Ce dernier et son attirail n’est toujours pas un Homme.

Le petit con ayant eu sa monnaie, le Docteur Bouraoui présente ses excuses à ses lecteurs…

Le Docteur Bouraoui a tout de même tenu à s’excuser de cet écart de langage (non pas pour l’abruti à la « bite » virtuelle), mais pour son lectorat. Excuses largement acceptées, évidement, tant la pression que fait subir le cirque politico-social ces derniers jours pèse lourd. Et péter un plomb reste parfois une bonne thérapie pour garder toute sa tête !

Ordonnance Ma Revue De Presse DZ

La Amira nationale est non seulement excusée, mais invitée par Ma Revue De Presse DZ à extérioriser ses frustrations… Surtout devant les plus insupportables des ordures qui pullulent dans ce pays : Les petits cons adorateurs du phallus, idiots utiles du pouvoir. Et qui font, sans le savoir – connerie congénitale aidant- le bonheur des Saidani, Mohamed Cherif Abbes, Bouchouareb, Abdelmalek  Boudiaf, Cherif Rahmani … et tous les autres politco-milliardaires !

___________________________________

Lire aussi : Pourquoi il faut en finir avec le Système Bouteflika ? Aujourd’hui : L’Arnaque des usines de montage de voitures !

Laisser un commentaire

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :