Ces professeurs qui vendent leurs certitudes en utilisant des enfants… Et ces parents qui se taisent et qui acceptent !

La polémique enfle entre ceux qui pensent que la prière prime sur le savoir, les sciences, l’apprentissage et les autres. Le débat, bien qu’il date de quelques siècles, est sur la table Algérie en 2019. Et par la force des choses et de la bêtise, il doit être mené.

Mais le problème n’est pas là.

Une question se pose concernant les parents des enfants qu’on filme et dont les images envahissent le Net.

Ces enfants ont-ils des parents ?

Comment se fait-il que des parents puissent accepter que des « professeurs »  utilisent leurs enfants en montrant leurs visages sur internet, ce réseau peuplé de pédophiles et autres criminels, pour vendre leurs certitudes ?  Des photos qui peuvent aisément être capturées et utilisées dans des vidéos ou des photos pornographiques….

Comment des pères et des mères peuvent-ils accepter que d’autres fassent ce qu’ils veulent de leurs enfants ?

A quoi est du cette démission des parents du plus élémentaire des droits : Le droit d’être la seule autorité pour ses enfants ? Le droit d’être la source d’éducation de ses enfants ?

Des pères et des mères voient leurs enfants filmés et livrés sur des vidéos, des images sur le net pour servir de faire-valoir pour vendre des certitudes, et ils  l’acceptent. Ils ne bronchent pas.

La loi pourtant l’interdit, mais aucune réaction de ces parents démissionnaires, indignes et lâches . Pourtant ces enfants sont bien leurs enfants. Ce ne sont pas des petits bâtards qu’ils ont trouvé dans une quelconque décharge. A moins que…

Faites preuves d’utilité publique envoyez ce texte aux Associations de parents d’élèves algériennes…

Peut-être que trop prises par la course aux subventions, elles ont oublié que même en Algérie la loi accorde des droits aux parents. Et que personne n’a le droit de filmer ou de photographier leurs enfants sans leur consentement !

___________________________________

Lire aussi : « La prière doit se faire à la maison, pas à l’Ecole » : Benghabrit sous le feu de Naima Salhi et sa meute !

 

 

Laisser un commentaire

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :