Les enfants de Chouhada veulent Bouteflika et d’autres avantages… … Encore d’autres !

Ils veulent garder leurs retraites professionnelles, tout en conservant la pension de Moudjahid de leurs parents. Eux ce sont les fils et filles de Chouhadas, représentés par un certain Houari Tayeb, secrétaire général de l’Organisation nationale des enfants de Chouhada (Onec), dont les propos ont été rapportés par TSA, ce dimanche 3 février.

Pour ceux qui ne sauraient pas ce que c’est que le statut d’enfants de Chahid, il s’agit de descendants de gens qui ont pris les armes (du moins, ils sont sensés l’avoir fait). Comme l’ont fait des dizaines de millions de personnes dans le monde pour sauver leurs parties.

Si dans les autres pays, on appelle ça faire son devoir, en Algérie, ils veulent être payés et avoir des commerces, des villas et tout un tas d’autres avantages grands et petits…

Sans honte bu, ce monsieur dit ceci : « on demande à un fils de Chahid qui souhaite prendre la pension suite au décès de sa mère de délaisser sa retraite de salarié ». Et avec le même culot, il ajoute que cette situation est : « Une véritable aberration » !

Cet être va encore plus loin. Son organisation de rentiers allergiques au travail et qui préfèrent vivre à la barbe des deniers des Algériens, en utilisant le nom de leurs ancêtres comme fond de commerce, va plus loin. Son organisation demande des facilités pour accéder à des crédits bancaires, beaucoup de crédits.

Il déclare au même site : « Un autre point de discorde concerne le crédit à l’investissement. La loi est claire : elle spécifie que la famille du Chahid bénéficie de crédits d’investissements auprès des banques et des institutions financières. Il faut que cette disposition soit mise en œuvre ».

Houari truc dit enfin : « Notre plate-forme ficelée, nous allons la présenter aux autorités compétentes personnalisées à travers le ministère des Moudjahidine afin qu’il la remette au chef de l’Etat ». Le chef de l’Etat qu’il n’a pas manqué de plébiscité en l’appelant à briguer un nouveau mandat à la tête de l’Etat algérien.

Ceci expliquant cela.

_____________________________

Lire aussi : Les résidences Lyonnaises du Moudjahid Cherif Abbes au nom de sa fille, Mme Kababi ! (Photos)

Laisser un commentaire

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :