Pourquoi il faut en finir avec le Système Bouteflika ? Aujourd’hui : Amar Saidani !

Incompétents, fourbes, corrompus et ayant des intérêts en France. C’est là le profil type d’un ministre ou haut responsable sous Bouteflika. Et ce conglomérat d’ordures forment ce qui est appelé : le Système Bouteflika.

Résultats : 1200 milliards de dollars dépensés dans un programme d’investissement national pour finir bon dernier dans quasiment tous les classements mondiaux en termes de gestion économique,  éducation, qualité de vie… etc.

Avec toutes les conséquences qui en découlent : mal-vie, chômage, Harragas, drogues, violence sociale, perte de valeurs, charlatanisme…

Plusieurs personnages de ce système sont représentatifs et le décrivent parfaitement. Parmi eux :

AMAR SAIDANI

Personne ne sait vraiment qui il est. Certains disent même qu’il n’est même pas Algérien. Il serait Tunisien selon certaine sources. D’autant qu’il est né à Tunis (Tunisie) en 1950.

Bref à lui seul, cet inculte qui n’a pas dépassé le cycle primaire, a pioché des caisses du peuple Algérien prés de 300 millions de dollars. Plusieurs sources évoquent des investissements et des biens en France, en Espagne et en Angleterre.

Amar Sadani, 3000 milliards détournés, et retraite dorée à Neuilly !

Amar Saidani a pu grâce a la gestion du système Bouteflika détourner, à lui seul, pas moins de 3 000 milliards dans l’affaire de la Générale des concessions agricoles (GCA).

En 2014, le site web d’investigation français Mondafrique révélait les achats immobiliers de cette ordure à Paris. Il a dans un premier temps nié toute implication dans cette affaire et prétendu ne détenir aucun actif en France. Il finira par admettre une acquisition, pour sa fille, en juillet 2015 dans les colonnes du quotidien El Khabar.

La même année, le site Algeriepatriotique avait mis la main sur un document qui confirmait les acquisitions immobilières d’Amar Saïdani dans la capitale française. Il s’agit du contrat d’achat de l’un des deux appartements. D’une superficie de 101,61 m2, cet appartement a été acheté auprès d’un couple mexicain en novembre 2009. Il est situé au 9/15 boulevard Victor Hugo, à Neuilly-sur-Seine.

L’acquisition a été effectuée au nom de la société civile immobilière L’Olivier, créée en juillet 2009 – soit quelques mois auparavant – et gérée par l’une des filles d’Amar Saïdani, Kenza. Le siège social de la SCI L’Olivier, spécialisée dans l’acquisition et l’exploitation de tous biens et droits immobiliers, est sis au 48, rue de la Bienfaisance, dans le très chic VIIIe arrondissement de Paris.

Impunité pour les amis : l’autre caractéristique du Système Bouteflika !

A ce jour, aucune enquête n’a été envisagée contre lui par l’Algérie. Les institutions de ce pays n’ont rien entrepris contre celui qui aura trôné 3 ans durant (1er septembre 2013 au 22 octobre 2016) au sommet du FLN…

FLN : Un sigle qui aurait bien mérité d’être labélisé par l’Algérie du fait de ce qu’il a pu représenter à une certaine période de l’histoire. Mais qui de nos jours ne mérite même pas sa place dans une décharge d’ordures. Tant il porte à sa seule évocation tous les malheurs de ce pays, de ce peuple !

_________________

Lire aussi : Au pays des Youcef Goucem qui s’immolent, Ouyahia prône la continuité et appelle à un 5eme mandat pour le système Bouteflika !

Lire aussi : Révélation Explosive : Le Pouvoir Algérien a financé Macron via Haddad, selon une enquête Américaine !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :