Le report des Présidentielles se précise… Tous les ingrédients sont en place !             

Comme on pouvait s’y attendre, le Régime qui a permis l’éviction de Said Bouhadja, le Président de l’APN légitime, par un putsch qui a installé Mouad Bouchareb comme nouveau président sans légitimité est la situation idéale pour le clan Bouteflika qui lui permet de prononcer la dissolution de l’APN. Et ce, dans la plus totale des légitimités que ce soit aux yeux des lois Algériennes, de l’opinion intérieure comme extérieure.

Ce scénario était envisageable, et à quatre mois des présidentielle, tout porte à croire que le choix se dirige vers cette option.

  • Aucun air de campagne électoral en vue.
  • Aucun candidat sérieux à l’horizon.
  • Pas de slogans pré-électoraux des partisans du pouvoir.
  • Aucun plan de communication pour convaincre les algériens de « l’utilité » des élections pour éviter l’abstention.

Rien !

Les rentiers de l’opposition entrent en scène …

Et les appels au report de l’élection présidentielle initié par les fidèles rentiers du Régime ne font que renforcer cette thèse.

Sans surprise, les premiers à opter pour cette option du report : les islamistes. Ainsi, abderezak Mokri, Présient du MSP, proposait cette semaine de reporter les élections pour un an.

Autre rentier de poids qui demande le report, un autre islamiste, mais d’un autre parti : Amar Ghoul, l’architecte de ‘l’autoroute la plus chère du monde et président du parti TAJ. Ce dernier à laisser entendre qu’il y’ avait mieux à faire que s’engager dans des élections présidentielles. Pour lui, la priorité est ce qu’il appelle « Une conférence nationale de consensus pour doter l’Algérie d’institutions fortes et modernes ». En fait, il dit implicitement, et sans doute sans s’en rendre compte, que l’Algérie après un demi-siècle d’indépendance n’est toujours pas dotée « d’institutions fortes et modernes ».

Et ces deux énergumènes ne sont pas les seuls à vouloir imposer cette idée de report.

La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, a, de son côté, appelé à une Assemblée constituante. Le FFS relance son projet d’une constituante pour l’avènement d’une deuxième République. Le RCD aussi milite pour une période de transition afin de baliser le terrain à un véritable exercice démocratique.

Ayant été nourri à la mamelle du pouvoir, tous ces rentiers, politiciens-milliardaires, fidèles au Clan Bouteflika, n’auraient pas pu lancer de telles initiatives sans le consentement du cercle présidentiel. Et toutes ces actions ont la même vocation : reporter l’échéance !

Bref, les dés semblent jetés. Le 5eme mandat ne pouvant être envisagé, le Régime cherche à gagner du temps… toujours du temps… encore du temps… 56 ans après De Gaule ! Un mec qui avait en fait tout compris ! 

Ref : El Watan

said-bouhadja

Lire aussi : Les Députés Menacent de mort le Président de l’APN … « Ils peuvent attenter à mon intégrité physique »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :