Belkhadem fait son retour alors qu’il était en 2014 accusé de Haute Trahison !

4 ans après l’instruction du Président Bouteflika de le bannir de la vie politique Algérienne, Abdelaziz Belkhadem fait son grand retour. Le site ALG24 vient de rapporter, ce mardi 4 décembre, que ce sinistre personnage  (un autre) vient d’être reçu au siège du Parti du Front de libération nationale (FLN) par le coordinateur de la direction collégiale, Mouad Bouchareb.

Pour la teneur de la gravité de ses actes, il suffit juste de relire la dépêche de l’Agence Presse Service (APS), parue le 26 août 2014.

A cette date, l’APS avait non seulement annoncé que « Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a mis fin aux fonctions de Abdelaziz Belkhadem ». Mais de plus, l’Agence soulignait que cette fin de fonction touchait son poste « de ministre d’Etat, conseiller spécial à la présidence de la République ». Mais aussi « à toutes ses activités en relation avec l’ensemble des structures de l’Etat ».

De plus, l’APS précisait que « contact a été pris avec M. le secrétaire général du Parti du Front de libération nationale (FLN) à l’effet de prendre les mesures nécessaires afin de mettre fin aux fonctions de Abdelaziz Belkhadem au sein du parti et interdire sa participation aux activités de l’ensemble de ses structures ».

Texte intégral de la dépêche APS du 26 aout 2014 (il a été supprimé du site APS, mais est toujours visible sur sa page facebook).

Le président Bouteflika met fin aux fonctions de M. Belkhadem

ALGER – Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a mis fin, mardi matin, aux fonctions de Abdelaziz Belkhadem, a appris l’APS de source relevant de la présidence de la République. Le président Bouteflika « a pris un décret en vertu duquel il a mis fin aux fonctions de M. Abdelaziz Belkhadem en qualité de ministre d’Etat, conseiller spécial à la présidence de la République, ainsi qu’à toutes ses activités en relation avec l’ensemble des structures de l’Etat », a indiqué cette source. La même source a précisé, par ailleurs, « que contact a été pris avec M. le secrétaire général du Parti du Front de libération nationale (FLN) à l’effet de prendre les mesures nécessaires afin de mettre fin aux fonctions de Abdelaziz Belkhadem au sein du parti et interdire sa participation aux activités de l’ensemble de ses structures ».

Voir lien : APS

belkhadem aps 2014

Lire aussi : Insultes, cadenas, chaîne… Le Gouvernement juge « Légale » l’éviction du Président de l’APN : Recette Algérienne pour légitimer un putsch !

3 commentaires sur “Belkhadem fait son retour alors qu’il était en 2014 accusé de Haute Trahison !

Ajouter un commentaire

  1. Désolé, je ne vois nulle part d’accusation de haute trahison dans les textes que vous citez. C’est uniquement une destitution – pleine et entière d’accord – mais aucune raison n’en est donnée. Un peu plus de rigueur M. le journaliste, SVP, et merci d’avance.

    J'aime

  2. Ce parti F L N n’aurait pas prendre naissance à l’indépendance car il n’ y a pas d’unification de pensées en démocratie plutôt une diversité et des débats contradictoires .Le F L N histoire ne devait pas être usurpé , cétait un patrimoine national et sa place aurait du être au musée ainsi rendre à Cesar ce qui lui appartient .

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :