Oyez ! Oyez ! Oyez ! Abdou Semmar est en prison… L’Algérie est sauvée !

Je n’aime pas Abdou Semmar. Son traitement sélectif de l’information m’a toujours semblé louche. Même si ce qu’il rapportait comme dossiers de corruptions explosifs a toujours été étayé, vérifié, et inattaquable.

Bref, le journaliste Mohamed Abderrahmane Semmar, alias Abdou Semmar, et son cameraman Merouane Boudiab ont été placés en détention provisoire ce jeudi 25 octobre après leur comparution immédiate au tribunal de Bir Mourad Raïs.

Les preuves semblent accablantes. Même s’ils restent tout deux présumés innocent jusqu’à ce qu’un Juge tranche. Mais Election Présidentielle oblige : on brancarde la photo de Abdou Semmar sortant du Tribunal et on le jette en pâture, aux braves lecteurs et téléspectateurs  DZ.

Des lecteurs et téléspectateurs, hier, ravis de lire les croustillantes révélations d’Abdou et qui aujourd’hui sont ravis, aux anges, de voir cette racaille embarqué par ceux-là même qu’ils détestaient hier. Mais pour qui, ils prient « Allah » de venir en aide pour crucifier ce journaleux vendu aux puissants lobbies du fric !

Les lobbies du fric et du Pouvoir, ceux qui n’étaient pas devant le Juge du Tribunal de Bir Mourad Raïs, ce jeudi 25 octobre. Non il n’y était pas…

Amar, Abdeslem et Mohamed étaient ailleurs…

Amar Saidani était à Paris, dans son 100 m2, au sis 9/15 boulevard Victor Hugo, à Neuilly-sur-Seine. Abdeslem Bouchouareb, eternel amateur de ski quelque part dans les Hautes Alpes. Et Mohamed Cherif Abbes dans les Bouches du Rhône. C’est tellement beau Aix En Provence en cette saison.

Que reproche-t-on à Abdou Semmar ?

D’avoir tenter de faire chanter plusieurs « irréprochables » hommes d’affaires et entrepreneurs, ainsi que le tout aussi « irréprochable » Wali d’Alger Abdelkader Zoukh. Un Email que le Wali à présenté est particulièrement accablant.

Ça c’est pour l’infraction pénale.

Pour le reste et pour bien saper l’image du journaliste, la télévision Ennahar s’est occupée de liguer contre Abdou Semmar, nos frères hyper religieux en révélant, dans des images accompagnées d’un air de Ferhat M’heni, que Abdou était un proche d’un certain Mouvement séparatiste en Algérie.

Et évidement, à la consommation des très nationalistes Algériens, tout aussi « irréprochables » que les hommes d’affaires Algériens, les entrepreneurs du même pays, et le Wali d’Alger. Et ce, en avançant, qu’il avait collaboré pendant deux ans (2015 /2017), sous le pseudonyme de « Louise Dimitrakis » avec  Mondafrique, « un site ouvertement hostile à l’Algérie et viscéralement pro marocain », indique ALG24 dépendant du Groupe Ennahar.

En résumé…

En gros, l’Algérie officielle reproche au Journaliste Abdou Semmar d’aimer le fric ! Oui, au pays de la « TCHIPA » c’est ce qu’on reproche à ce journaliste. L’Algérie, ce pays classé en 2017 « un des pays le plus corrompu du monde ».

Ainsi, avec l’arrestation de Abdou Semmar, une page nouvelle s’ouvre sur ce grand pays l’Algérie. Dieu est grand…

LA BONNE BLAGUE.

Les « présumés coupables » qui ont comparu ce jeudi matin devant le Tribunal de Bir Mourad Rais :

 

Lire al suite : Affaire Kamel Bouakkaz : En Algérie on envoie les clowns désespérés en Prison… Et les voleurs à Neuilly !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :