Affaire Kamel Bouakkaz : En Algérie on envoie les clowns désespérés en Prison… Et les voleurs à Neuilly !

Non, ce n’est ni Saidani, ni Bouchouareb, ni Mohamed Cherif Abbes, ni Cherif Rahmani, Ni Sellal, ni Boudiaf qui ont été arrêtés. Non.

En fait, c’est le clown populaire Kamel Bouakkaz. Poussé à bout, méprisé, humilié, par son pays qui lui a refusé un simple appartement où loger ses enfants. Comme dernier recours et pour se venger de cette humiliation il a balancé des informations au Facebooker AMIRDZ, sur le maire d’Alger, Abdelrkim Bettache. Ce dernier a octroyé 12 logements à un haut responsable de la Police, alors qu’il a refusé d’aider le clown et les enfants du clown.

Il risque donc la prison pour … quelques informations.

D’un autre coté, la même Justice qui poursuit le clown, ferme les yeux sur les scandales financiers qui touchent les politiques algériens. Une Justice qui ne bouge pas devant l’argent transféré hors des frontières Algériennes. Un pays d’où sont sortis pas moins de 50 milliards d’Euros vers la France en 15 ans, selon l’excellent livre d’enquête des journalistes Français  Christophe Dubois et Marie-Christine Tabet : « Paris Alger: Une histoire passionnelle ».  50 milliards, un chiffre non exhaustif, et qui ne concerne que la France !

Amar Sadani, 4000 milliards détournés, et retraite dorée à Neuilly !

Pour ne citer que Amar Saidani, ex-Secrétaire Général du FLN. Ce dernier a pu détourner, à lui seul, pas moins de 4 000 milliards dans l’affaire de la Générale des concessions agricoles (GCA).

EN 2014, le site Algeriepatriotique avait mis la main sur un document qui confirmait les acquisitions immobilières d’Amar Saïdani dans la capitale française. Il s’agit du contrat d’achat de l’un des deux appartements. D’une superficie de 101,61 m2, cet appartement a été acheté auprès d’un couple mexicain en novembre 2009. Il est situé au 9/15 boulevard Victor Hugo, à Neuilly-sur-Seine.

L’acquisition a été effectuée au nom de la société civile immobilière L’Olivier, créée en juillet 2009 – soit quelques mois auparavant – et gérée par l’une des filles d’Amar Saïdani, Kenza. Le siège social de la SCI L’Olivier, spécialisée dans l’acquisition et l’exploitation de tous biens et droits immobiliers, est sis au 48, rue de la Bienfaisance, dans le très chic VIIIe arrondissement de Paris.

KAMEL BOUAKAZ BETTACHE

Lire aussi : Qu’est-ce qui a poussé le comédien Kamel Bouakaz à la délinquance ? Trop célèbre pour avoir un logement Social… Pas assez riche pour se loger !

Un commentaire sur “Affaire Kamel Bouakkaz : En Algérie on envoie les clowns désespérés en Prison… Et les voleurs à Neuilly !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :