Plusieurs Entrepreneurs dans le collimateur de la Justice…  A défaut de s’attaquer aux Politiques corrompus, on préfère s’attarder sur les conséquences !

Selon le quotidien El watan plusieurs acteurs du monde du business en Algérie sont en voie d’être rattrapés par les Affaires.

Ainsi, des procès devraient bientôt pleuvoir sur les Ali Haddad, Tahkout, Kouninef… Une démarche qui consiste à s’attaquer aux conséquences d’un mal en fermant les yeux sur ses origines.

Au final à quoi peut-il être utile de poursuivre le produit d’un système qui permet l’enrichissement sans trop d’efforts.  Peut-on incriminer un entrepreneur qui fait de l’argent ?

Pourquoi un entrepreneur irait s’entourer de MIT en management qui coûtent les yeux de la tête en salaires, quand le système Algérien lui permet de s’acheter un député ou deux, un ministre ou deux, pour mener à bien son business ?

Au final, Haddad, Tahkout ou Kouninef ne sont que les conséquences d’un système gangréné. Imposé par les tenants du pouvoir en Algérie par des êtres dogmatiques dont la seule compétence est qu’un jour ils ont tiré sur un soldat français avec une mitraillette. Mais jusqu’à preuve du contraire, tirer à la mitraillette n’offre pas de compétences particulière pour gérer un pays, dans ses pans Politiques, Social, Economiques… Cette légitimité historique de vendeurs de cacahuètes, de cordonniers, d’agriculteurs, qui un jour on tiré sur un soldat français (au mieux) et qui se retrouvent à la tête d’un pays à décider de son cap politico-économico-social.

Résultat : une corruption inédite dans l’histoire d’une nation qui a gangrénée toute la société et en particulier la sphère politique.

Haddad ne décide pas des lois du pays. Mais les politiques si. Et comme l’Algérie permet l’achat d’un politique, en bon businessman, Haddad l’achète. Il fait juste son métier qui consiste avant et après tout à faire de l’argent.

Et si on commençait par virer les « AARAYA » rentiers et affairistes de l’APN !

Les « AARAYA », voyous qui occupent les strapontins du parlement forment, à eux seuls 50% du grand mal qui ronge ce pays. Vous pourrez mettre autant de généraux en prison. Engager autant de procédures, d’enquêtes contre tel entrepreneur ou tel homme d’affaires. Si ces deniers existent c’est juste parce que le système leur a permis de se payer des députés qui leur votent les lois qui leur conviennent.

D’une certaine manière, c’est de bonne guerre. L’entrepreneur étant par essence un type dont le métier est de faire et de gagner de l’argent. Et tous les moyens sont bons.

L’environnement législatif Algérien est juste composé d’arrivistes corrompus qui se mettent « à vendre » au plus offrant. Des prostitués en jupes, cravates et hidjabs ! Là, est le vrai problème que la Justice Algérienne fait mine de ne pas voir.

hamel justice

Lire aussi : Après les 5 Généraux en mandat dépôt… De hauts gradés de la Police bientôt devant le Juge !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :