Tension entre Alger et Paris : L’Algérie suspend la protection policière des représentations françaises… Les relations Paris-Rabat en toile de fond.

Depuis hier mercredi 19 septembre, toutes les représentations françaises en Algérie ne sont plus gardées par les policiers algériens.

Ainsi, selon le site TSA qui rapporte l’information, ce jeudi 20 septembre, la mesure concerne toutes les structures à Alger, y compris le siège de l’ambassade et la résidence de l’ambassadeur. Les structures consulaires à Oran et Annaba sont également concernées par cette mesure.

Officiellement, il s’agit une réponse à une décision française, il y a environ une semaine, de ne plus affecter de protection policière devant l’ambassade d’Algérie à Paris.

L’intensification des investissements français au Maroc irrite Alger !

Pourtant, ce qui n’est pas dit, c’est l’intensification des échanges économique entre Paris et Rabat qui irrite le personnel en poste en Algérie. Le climat des affaires en Algérie ne semble plus du goût des PME françaises qui, de plus en plus, ne voient en l’Algérie qu’un marché d’opportunités occasionnelles. Alors que la stabilité du climat des affaires au Maroc fait figure d’un véritable Eldorado de stabilité où les entreprises se projettent à moyens et long termes.

Le Maroc est en effet devenu un nouveau territoire de conquête des entreprises françaises. Avec plus d’un millier de PME, contre environ 500 en 2009, 700 filiales, 100.000 emplois et un stock d’investissements estimé à 15 milliards d’euros, les sociétés de l’Hexagone figurent en tête des opérateurs étrangers.

Le levier corruption impossible à gérer devant les dernières mesures imposées par la France à ses PME.

Les dernières dispositions légales prises en France semblent avoir refroidies les PME françaises habituée à la surfacturation imposée par le marché Algérien. La facilité d’accès aux marchés en Algérie à travers le levier de la corruption est désormais difficile à justifier par les PME Françaises. D’où ce repositionnement vers le Maroc qui offre d’autres leviers comme la stabilité législative, la main d’œuvre la plus qualifiées en Afrique et dans le monde dit « Arabe ».

Tout un repositionnement qu’Alger a du mal à digérer. En attendant le développement de ce bras de fer qui s’annonce entre les Politico-Businessmen Algériens et le Gouvernement Français.

cherif-abbes-le-pen

Lire aussi : Mohamed Cherif Abbes chez ceux qui ont construit une Nation !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :