Ma Chronique : Quand Abdou Semmar donne la parole à une ordure pour taper Amine Zaoui.

Alors qu’Amine ZAOUI regarde le mal en face. Qu’il se bat à visage découvert. Qu’Amine a le dos tourné. La charogne le tape. Elle veut lui piquer son bout de montagne. La lueur de son étoile. Incapable de s’en créer une.

« Dieu préserve moi de mes amis, car mes ennemis je les connais bien ». Cette citation est de circonstance en ces temps troubles, et turbulents. Le temps de la bêtise. De l’envie. « LAHSED ».

Le temps des charognards. Le temps du fric !

On peut ne pas être d’accord avec Amine Zaoui, mais il est de notre côté. On n’attaque pas un frère d’arme. Les rats ne le font pas. Pourquoi le faire ? Certains auraient tellement de choses à apprendre des rats !

Finalement, le malheur est que les autres, les bourreaux d’hier, les bourreaux de demain, agissent en rang serré. Quand les autres cherchent à briller sous la lueur de l’étoile de ceux qui ont atteint la leur !

Abdou, et toi bonhomme, honte à vous !

Ref : Algérie Part

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lire aussi : La Toile se déchaîne sur Amine Zaoui : Répondez juste à sa question et clouez-lui le bec ! (3 Photos Août 2018)

Un commentaire sur “Ma Chronique : Quand Abdou Semmar donne la parole à une ordure pour taper Amine Zaoui.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :