Salsabil, 8 ans, violée puis jetée du 6e étage d’un immeuble à Oran !

« KISAS, KISAS , KISAS » (Dent pour Dent). C’est ce que crie la rue depuis tôt ce matin, et durant toute la journée de ce dimanche 19 août.

Depuis qu’on a  retrouvé le corps de la petite Salsabil, gisant dans une marre de sang vers 2h30 du matin, en plein milieu de la place « Chouhada », dans la  cité « Sabah » à Oran. Elle a été violée et jetée du 6e étage d’un immeuble !

Le pédophile meurtrier shooté aux psychotropes a été arrêté, et tout le monde demande la peine de mort.

La peine de mort pour la conséquence d’un choix politique pour la société…

La peine de mort pour un type atteint d’une pathologie mentale. Un malade. Mais jamais, jamais on ne demande la peine de mort pour ceux qui ont créé l’environnement qui crée ces dérangés mentaux, ces inadaptés, ces psychopathes. Car oui, on ne peut pas être autrement quand on arrive à s’en prendre à une petite fille de 8 ans ! Quand on en arrive à faire une chose aussi atroce !

Mais pas de peine de mort pour les dirigeants qui ont créé ces psychopathes par leurs choix dogmatiques !

Le « KiISAS » devrait être exigé contre les dirigeants de ce pays qui ont oublié qu’une société se construit, se façonne, se travaille. Qui lui ont retiré tout repère, toute identité, toute valeur.

Des responsables qui, au lieu de construire une société, se satisfont de leur médiocrité dogmatique.

Ces êtres abjectes qui ont fermé les bistrots pour envoyer les jeunes se défoncer la tête dans les bois, les ruelles sombres et les cages d’escaliers. Ces responsables qui en supprimant la bière, ont jeté les jeunes dans les bras des psychotropes.

Ces responsables qui font la chasse aux couples. Qui interdisent le sexes aux jeunes. Et qui du coup ont crée toute une génération de jeunes frustrés.

Des responsables qui ont fermé les lieux de culture, les salles de cinémas. Qui ont massacrés l’école à coup d’idéologie abrutissante. Qui ont fait de la société algérienne le bédouinistan Nord Africain au bord de la méditerranée. Alger 8e Capitale invivable du monde !

« KISAS » pour ceux-là oui. Mais pas pour un jeune que l’environnement, Social, Culturel, Éducatif, Économique imposé par les dirigeants de son pays a rendu frustré au point de ne pas retenir ses bas instincts devant une fillette de 8 ans. Et abruti au point de penser cacher son acte en la jetant du 6e étage d’un immeuble !

Ce jeune malade n’est que la conséquence, le résultat, le fruit de tout ce gâchis civilisaitonnel nommé Algérie.

Tu es en paix petite Salsabil.

oran fillette 2

 

Lire aussi : Le Personnel de Bouteflika frappe fort : Alger classée 8e Capitale la moins vivable du Monde ! (Photo : A la plage à Alger – Été 2018)

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :