Haddad, lâché par Said Bouteflika et Ouyahia ? Prochaine étape : La vindicte populaire !   

Tout porte à croire que Ali Haddad, Patron des patrons, est lâché par ses parrains, Said Bouteflika et le Premier ministre, Ahmed Ouyahia.

Janvier 2018, le FCE décide de sortir de son statut d’Association pour devenir un Syndicat. Le but évident étant qu’en tant qu’Association, le FCE, « n’a ni compétence, ni capacité à être représentée au niveau institutionnel pour discuter ou négocier des dispositions relevant du domaine économique ou social ».

En devenant Syndicat, ce statut lui permet d’avoir des ramifications à l’étranger, en s’affiliant à des organisations syndicales internationales, continentales et régionales.

Plus de poids donc plus de prérogatives.

Or, 8 mois après, le ministère du Travail n’a toujours pas répondu à sa demande d’agrément du Syndicat des patrons qu’il a déposée.

A l’approche des Présidentielles, tout le monde attend qui sera celui qui sera sacrifié pour redonner un peu de crédibilité, s’il en reste, au Régime Bouteflika. De jour en jour, il apparaît que le candidat à la vindicte sera ce prête-nom, l’homme de pailles du Régime : Ali Haddad.

Un morceau de choix convenons-le !

Ref : El Watan

HADDAD OUYAHIA SAID

Lire aussi : Ali Haddad sous le coup d’une enquête ?… « JI SUIS DON LA MIRD »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :