50 techniciens d’Air Algérie entrent en grève. Ils demandent 45 millions de salaire… et alors ?

Allant contre la décision de leur syndicat de geler la gréve, 50 Techniciens de Maintenance d’Air Algérie ont tenu un Sit-in, ce mardi 31 juillet, selon Dzairpresse dans son édition du jour. Ils ont refusé de rejoindre leurs postes.

Parmi leur revendication : un salaire de 45 millions (centimes).

Dirigeants et presse aux ordres brandissent ce salaire comme une demande exagérée, farfelue, voire indécente.

Mais 45 millions (2000 €) est-il vraiment un salaire exagéré, farfelu ou indécent ?

Le personnel du Régime qui gère ce pays depuis un demi-siècle a toujours payé les employés algériens en monnaie de singe. L’Algérien perçoit parmi les salaires les plus bas du monde (voire le plus bas comparé à des pays du même gabarit que l’Algérie). Des esclaves au pouvoir d’achat ridicule, payés à raison d’un SMIG de 18.000 dinars (80€).  Dans un marché ouvert dont les prix des produits sont alignés au marché international.

Du coup, par la force des choses, beaucoup de misérables fonctionnaires peuvent penser que 45 millions c’est exagéré.

Le problème n’est donc pas le salaire de 2000 € (salaire d’une simple caissière en France). Le problème c’est le SMIG à 80€. Le problème est cette grille de salaire algérienne conçue par des propriétaires immobiliers Parisiens !

Ref : Dzairpresse

AIR ALGERIE

Lire aussi : Quand le Personnel de Bouteflika préfère louer des avions étrangers plutôt que payer des employés algériens !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :